Connexion
Aide

Votre demande de support

Visionnaire, courageuse et commune: la manière dont l’Alliance SwissPass compte appliquer sa Stratégie 2025

La dixième édition du colloque «Un pas dans l’avenir des TP» s’est tenue le 9 décembre dernier. En raison de la pandémie, le jubilé prévu au Casino de Berne a été remplacé par une manifestation 100 % virtuelle. Cela n’a pas empêché les membres de la branche de participer en nombre et de poser de multiples questions aux intervenants. La proche fin des cartes à oblitérer physiques et l’exposé de la chercheuse Marta Kwiatkowski ont particulièrement intéressé les spectateurs. L’ensemble de la manifestation peut être revu sur notre site Internet.

Boire un café seul à son bureau plutôt que réseauter autour du buffet. Des cameramen et des techniciens du son plutôt que deux cents invités. Une salle de réunion de l’organe de gestion plutôt que la grande salle du Casino. Comme beaucoup de choses en 2020, le cadre de la dixième édition d’Un pas dans l’avenir des TP était pour le moins particulier. Toutefois, au vu des sujets d’avenir abordés et des différents exposés sur la numérisation, le format virtuel de la manifestation n’avait rien d’inadapté.

La manifestation s’est concentrée cette année sur nos clients: ce sont eux qui bénéficient de la Stratégie 2025 de l’Alliance SwissPass, c’est pour eux que l’accès aux transports publics doit être simplifié. Ces accès sont de plus en plus variés; par exemple, via le Contact Center de Brigue. Interrogée par Helmut Eichhorn, la conseillère à la clientèle Nadine Jentsch a présenté son travail au sein du second level support et les défis rencontrés au quotidien face aux voyageurs.

De la vision, de la volonté et du courage demandés en vue de la numérisation

Les responsables de divers projets ont montré dans leurs exposés comment seront développés les accès aux transports publics, qu’il s’agisse de l’achat de titres de transport, de l’utilisation du SwissPass ou des possibilités d’information, en s’axant sur l’avenir et la clientèle. Kathrin Räss a expliqué pleine d’espoir viser une présentation d’un concept initial de système tarifaire intégré à l’occasion de la prochaine édition du colloque de la branche, en 2021.

Andreas Fuhrer a donné un aperçu du projet de la Confédération intitulé «Infrastructure nationale de données de mobilité». Il a relevé que la branche était prête à soutenir le regroupement des sources de données et des plateformes de mobilité. En ce qui concerne les canaux de distribution, Silvia Kandera a affirmé qu’il fallait du courage pour se détacher, par exemple, des cartes à oblitérer physiques. Celles-ci seront supprimées ou remplacées par des offres numériques d’ici 2025.

L’élément central de l’accès aux transports publics suisses est et reste le SwissPass. Thomas Wenger a souligné l’énorme potentiel de la carte rouge et a illustré le déroulement de la numérisation du SwissPass et de l’étoffement des offres qui y sont référencées. Dimitri Bucher a emmené les spectateurs dans le monde complexe de l’information à la clientèle. Puisque de nombreux acteurs touchent à cet important sujet et parce qu’une organisation précise, claire et légère est le «lubrifiant» d’une bonne collaboration en matière d’information à la clientèle, celle-ci sera désormais optimisée dans le cadre d’un projet.

«Il faut une stratégie des données commune»

La manifestation a été clôturée par la chercheuse Marta Kwiatkowski du Gottlieb Duttweiler Institut. Elle a relevé l’importance de l’utilisation commune des données et a détaillé l’«intelligence collective d’un système». «Quiconque emploie uniquement ses propres données se retrouvera isolé dans son système. Pour progresser, il faut apprendre de l’extérieur.» Les données devraient être utilisées de manière ciblée afin d’offrir une expérience individuelle aux clients. Marta Kwiatkowski a appelé les entreprises de transport à collaborer car les petites comme les grandes entreprises sont nécessaires pour une véritable plateforme de données. «Si vous le ne faites pas, d’autres le feront», a-t-elle prévenu.

Tous ces projets d’avenir sont «revenus sur Terre» grâce à plusieurs clients racontant leurs expériences variées avec les transports publics. Les spectateurs ont fait un large emploi de la possibilité de poser des questions via un chat, en particulier au sujet de la mise en œuvre concrète de la suppression des cartes à oblitérer et de la présentation de Madame Kwiatkowski. Si vous avez raté le direct, vous pouvez revivre toutes les séquences de la manifestation sur allianceswisspass.ch/retransmission.

La prochaine édition d’Un pas dans l’avenir des TP se tiendra normalement le 9 décembre 2021 au Casino de Berne.