Connexion
Aide

Votre demande de support

Le Service direct national

Le Service direct national (SDN) suisse s'appuie sur une disposition de la loi sur le transport de voyageurs qui oblige les entreprises de transport à collaborer entre elles. La possibilité qu'ont les voyageurs d'utiliser la plupart des moyens de transports publics, indépendamment du mode et de l'entreprise de transport, avec un seul contrat de transport – c'est-à-dire avec un seul billet – rend le système suisse unique au monde. Il s'agit en quelque sorte d'une communauté tarifaire couvrant toute la Suisse. Ses produits les plus connus sont l'abonnement général et l'abonnement demi-tarif.


Le Service direct national s'appuie sur les prémisses et visions suivantes:

Le Service direct national est simple

La Suisse compte environ 250 entreprises de transport différentes. Les clients du SDN peuvent toutefois emprunter divers moyens de transport (train, bus, bateau, remontées mécaniques, etc.) avec un seul billet, qui peut être obtenu à presque tous les points de vente. Cette vision «un voyage, un billet» est le premier principes du SDN.

Le SDN est avantageux pour la clientèle

En plus de pouvoir voyager d’un point à un autre avec un seul titre de transport, les clients du SDN bénéficient également d’un rabais de distance sur les longs trajets, valable lui aussi sur tout un voyage effectué avec différentes entreprises de transport.

Le SDN est très flexible

Les clients du Service direct national n’ont pas à réserver leur place ou à prendre un train précis. Ils peuvent prendre n’importe quel train pour le trajet et le jour donnés. Les abonnements du SDN tels que l’abonnement général donnent même un accès illimité pendant une année sur presque toutes les lignes des entreprises de transport.

Le SDN profite aux usagers, mais aussi aux entreprises de transport qui y sont affiliées. L’attrait de ce système national amène en effet plus de personnes à opter pour le train, le bus, le bateau ou les remontées mécaniques. Les entreprises de transport participantes bénéficient ainsi à la fois d’une augmentation des recettes et d’une amélioration de la répartition modale. En intégrant le SDN, elles rejoignent un réseau de distribution couvrant tout le pays et une organisation commerciale dotée d’une énorme force de communication. Si chaque entreprise de transport entretenait son propre réseau de distribution, elle devrait faire face à des coûts bien plus élevés.


Bases juridiques

La base juridique du Service direct national (SDN) est formée par les articles 16 et 17 de la loi sur le transport de voyageurs (LTV), qui obligent les entrprises de transport à coopérer. Les articles 56 et 57 de l'ordonnance sur le transport de voyageurs complètent les dispositions de la LTV. Les entreprises de transport du SDN et les communautés tarifaires sont réunies au sein de l'Alliance SwissPass. Les thèmes sur lesquels porte cette collaboration et les formalités organisationnelles sont définies dans la Convention 500 (C500), qui constitue les statuts communs de l'Alliance SwissPass. Les prescriptions et tarifs communs sont encore plus détaillés et définissent les éléments importants spécifiques au SDN.

L'administration et l'organisation de l'Alliance SwissPass, et donc du Service direct national, sont assumées par l'organe de gestion de l'Alliance SwissPass. Les décisions communes de la branche sont prises dans les organes de l'Alliance SwissPass. La réglementation relative à ces organes figure dans la Convention 500.

Rechtliche Basis des Nationalen Direkten Verkehrs